GateA1 Aéroblog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 20 avril 2009

Sous le soleil exactement

Sous le soleil... du désert. C'est bien là que plusieurs Boeing à peine assemblés ont été envoyés cette semaine.

Les temps sont dur pour les compagnies aériennes et cela commence à ce ressentir par les constructeurs aéronautiques. Cela explique que Boeing a été forcé de parquer dans le désert 2 Boeing 777F destinés à China Southern Airlines.

La compagnie chinoise a en effet décidé de retarder ou d'annuler des livraisons de Boeing 777F et d'Airbus A380. Elle souhaite par cela réaliser des économies de l'ordre d'1 milliard de dollard par an. Les Boeing déjà assemblés et peints aux couleurs de la compagnie on été repeint en blanc et envoyés en Arizona.

China Southern n'est pas la seule dans le cas. Le prototype du Boeing 777F était destiné à Air France après qu'il ait eu terminé la phase de certification. Il attend toujours que les français viennent le chercher. En effet Air France a aussi retardé 3 Boeing 777F et 2 A380.

Une répétition de l'histoire

Cela peut paraitre étonnant que des appareil neuf, n'ayant que très peut volé soient déjà parqués. Serai-ce par ce que la crise est plus forte ? Non Cela c'est aussi produit lors des précédentes crises ayant affecté l'aviation.

En 1991, lors de la première guerre du golfe, Air France a été forcé de refuser la livraison d'un Boeing 747-400. La compagnie nationale française était alors au bord de la faillite et a été sauvée in-extrémis par l'état. L'avion a dès lors été alors parqué puis livré à Royal Air Maroc.

Air Canada lors de la même période força Boeing a parquer des 747 et des 767 dans le désert le temps que la compagnie se porte mieux.

Lors de la crise asiatique en 96-97 et lors de la crise des .com en 2001 les mêmes histoires se sont répétées.

Et Airbus ?

D'un coté ou de l'autre de l'Atlantique les conditions sont les mêmes. Air canada (encore une fois) a forcé Airbus à parquer des A340-500 tout neufs à Châteauroux en 2003-2004 car la compagnie était dans une mauvaise passe.

Actuellement, deux A340 sont parqués à Toulouse. Un pour Kingfisher et un autre pour Iberia.

jeudi 16 avril 2009

L'aviation d'affaire mange son pain noir

La crise n'en fini pas d'avoir des répercutions et l'aviation d'affaire n'est pas épargnée. Même aux USA qui est un des plus grand marché du secteur la chute d'activité va jusqu'à 25 %.

En plus de subir les même contraintes économique que les compagnies régulières, les compagnie d'aviation d'affaire sont aussi touchées par la crise des crédits et par des médias avides d'images faciles.

Lire la suite...

samedi 11 avril 2009

Vols annulés pour cause de pause déjeuner ?

Air New Zealand a annoncé la semaine dernière la possible annulation de 25 vols régionaux. Pourquoi ? Tout simplement pour permettre au personnel des tours de contrôle de cinq petits aéroports de respecter les nouvelles rêgles de travail.

Ces rêgles exigent désormais que la pause de midi soit prévue plutôt que de permettre au personnel de prendre cette pose quand la charge de travaille le permet.

Le résultat est que cinq tours doivent être fermées deux fois par jour pendant jusqu'à 45 minutes pour permettre au personnel de prendre leur pause-repas.

Le porte parole d'Air New Zeeland exprime assez bien tout le bien qu'il pense de ce nouveau rêglement:

Nous semblons être les victimes de rêgles trop rigides imposées aux entreprises sur la manière de avoir un milieu de travail sain et sûr sans  sans parler de toute les nouvelles contraintes à la souplesse et l'adaptabilité dont nous avons besoin en ces temps extrêmement difficiles

Cela ne se passe pas en France mais à l'autre bout du monde dans un pays réputé plus libéral que nos pays européens.

Heureusement pour la compagnie, une solution moins contraignante a finalement été trouvée sur l'application de ce nouveau rêglement.

Source: Newsletter AVweb

jeudi 26 février 2009

Eclipse Aviation s'éclipse

Dur dur d'entrer dans la cours des grands. Eclipse Aviation vient de passer sous Chapter 7, ce qui signifie la liquidation de l'entreprise. Bien des nouveaux constructeurs se sont déjà planté dans ce créneau tant prometteur des Very Light Jet.


ATG et Adam pour ne citer que ces deux là avaient des projets intéressants mais la crise et le manque de financement ont eu raison de la perspicacité de leur promoteurs.

Pourtant Eclipse aviation avait franchit pratiquement toutes les étapes depuis sa création il y a dix ans. L'Eclipse 500 volait et a été certifié. Il a même été délivré à plus de 200 clients. L'entreprise avait aussi en vue le développement de l'Eclipse 400, plus petit et plus proche encore de la voiture volante.

Mais voila les tuiles se sont accumulées sur l'entreprise, problèmes de financement de la production et problèmes de conception de l'Eclipse 500. L'entreprise à même tenté de bénéficier d'acomptes supplémentaires au client pour permettre la poursuite de l'entreprise. Sans succès Eclipse s'est éclipsé cette semaine.

samedi 27 décembre 2008

Déjà les soldes chez Alitalia

Une partie de l'activité d'Alitalia sera bientôt reprise par la CAI. Cela signifie qu'une partie de la flotte ne sera pas reprise et par conséquent vendue.

Aliatlia vend une partie de ses avions

En tout ce sont 46 avions qui sont mis en vente par le liquidateur de la compagnie. Ils sont répartis par lots mais le liquidateur se réserve la possibilité de vendre autrement s'il n'a pas d'acquéreurs:

5 lots pour les avions de la compagnie principale Alitalia

  • 1 lot de deux 767-300ERs;
  • 3 lots de chacun 7 MD80;
  • 1 lot avec un seul MD80;

3 lots pour les avions de la compagnie régionale Alitalia Express

  • 1 lot de 4 ATR 72-200;
  • 1 lot de 4 ATR 72-500;
  • 1 lot de 14 Embraer ERJ-145;

La compagnie espère trouver preneurs pour la fin janvier.

Source: Air Transport Intelligence - Crédits Photos: Alitallia

lundi 3 novembre 2008

Air Sylhet souhaite tirer profit de la crise

En ces temps de crise pour le secteur aérien, encore rappelé la semaine dernières par la faillite de la compagnie scandinave Sterling, il est étonnant de voir que certains entrepreneurs se lancent dans l'aventure. C'est le cas pour Air Sylhet, une nouvelle compagnie qui souhaite relier Londre à Dubai via Vienne ou est basée la compagnie.

L'entreprise est lancée par deux hommes d'affaires originaires du Bangladesh et habitant Londre. Leur vision du marché actuel est pour le moins à contre courent.

Le prix du kérosène baisse ainsi que le cours de l'Euro  par rapport au Dollar ce qui, selon eux, fait baisser les principales charges que doivent supporter les compagnies aériennes. Il affirment aussi que puisque les compagnies sont en train de réduire leur capacités et que d'autres ferment boutique cela pousse les passagers à se rabattre sur les compagnies existantes.

Toujours selon eux, une compagnie qui arrive à passer l'hiver 2008 connaîtra une année 2009 spectaculaire suite à la reprise. Cela fait plaisir à voir un tel enthousiasme !

La compagnie démarrera ses activités avec un Airbus A320 sur la ligne "Londres - Vienne - Dubai" et espère lancer des vols long courrier vers le Bangladesh courent 2009.

Oui mais, si les compagnies ont tant de mal actuellement n'est ce pas aussi a cause du manque de passagers ? Beaucoup de société réduisent leurs coûts et un des premiers budget à être touché est bien celui des voyage d'affaire.

De plus, Air Sylhet projette pour son lancement de relier deux villes via Vienne alors que d'autres compagnies les relient sans escales !

Enfin, même s'ils arrivent à démarrer une compagnie lorsque les coûts sont temporairement bas et le climat défavorable, comment vont-ils la développer quand les coûts d'exploitation seront revenus à la normale ?

C'est un beau projet mais à mon avis un peut trop optimiste. J'èspère pour eux que l'avenir leur donne raison et me donne tort.

 airsylhetonline.com

- page 1 de 3