GateA1 Aéroblog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 15 avril 2009

Une histoire de parking

Certains ont déjà difficile de garer leur voiture sur le parking d'un supermarché. Imaginez ce que doit être de manœuvrer un avion au sol, particulièrement sur l'aéroport encombré de London City.

Les pilotes ont un champ de vision limité à l'avant de l'appareil. Ils ne voient dès lors pas les ailes ou la queue de l'appareil. Du personnel au sol est là pour les aider à manœuvrer en toute sécurité.

Le personnel au sol de London City avait déjà des procédures en place pour éviter les accrochages du bout des ailes. Ils vont maintenant aussi attention à la queue de l'avion. Et pour en arriver là il fallut... un accrochage.

Lire la suite...

lundi 2 février 2009

Lufthasa Italia a décollé

Ce 2 février sera une date a retenir pour Lufthasna. Celui du début d'activité de Lufthansa Italia, la première compagnie créée par Lufthansa à l'étranger.

Ce matin les deux appareil baptisés "Milan" et "Varese" on démarré leurs rotations sur Barcelone et Paris.

Tout n'est pas encore totalement prêt mais la compagnie a déjà pris les airs. En effet Lufthansa Italia n'a pas encore obtenu son AOC. Elle espère l'obtenir avant la fin de l'été. Pour l'instant c'est Eurowings, une autre filiale de Lufthansa qui opère les vols depuis Milan.

La compagnie a en effet été mise en place en un temps record. L'annonce d'Alitalia et d'Air One de leur intention de réduire leurs activités sur Milan laissa le champ libres pour les allemands. Il fallait aussi remplacer les accords qui existaient avec Air One, alors partenaire privilégié de la compagnie allemande

D'ici la fin de l'année 4 autres appareils vont rejoindre la flotte. Ensuite la compagnie aura une stratégie très conservatrice voire sage. Milan est en effet déjà bien déservit par les autres compagnies membres de Star Alliance. Lufthansa Italia n'étoffera ses destination que pour combler les trous dans l'offre de l'alliance depuis Milan.

Sources: Airline Business et Lufthansa.

lundi 8 décembre 2008

Lufthansa Italia - Nouvelle compagnie

La future nouvelle compagnie aérienne italienne n'aura pas la force de feu Alitalia et déjà actuellement les passagers hésitent à utiliser cette compagnie. Dans ces conditions pourquoi ne pas occuper le marché ? C'est ce qu'a décidé Lufthansa en annonçant le lancement d'une filliale italienne: Lufthansa Italia.


Dès les la compagnie aurra son agrégation auprès des autorité aéronautique italienne, elle commencera ses activités au départ de Milan vers plusieurs grandes villes européennes avec des Airbus A319.

Les vols vers les deux premières destinations, Barcelone et Paris , seront disponibles à partir du 2 février 2009. Bruxelles, Budapest, Bucarest et Madrid viendront s'ajouter à la grille des vols quatre semaines plus tard. Londres (Heathrow) et Lisbonne rejoindront le réseau fin mars.

Les offres sont déjà disponnibles sur le site italien de Lufthansa à partir de 99€

dimanche 13 juillet 2008

Bombardier re-lance le CSeries

La première annonce importante de Farnborough vient de chez Bombardier.

Annoncé, attendu, puis mis au frigo, revoici le Bombardier CSeries. Boeing et Airbus sont toujours en ligne de mire dans le marché des avions de 100 à 149 places.

La saga commencée en 2004 devrait aboutir à l'entrée en service du CSeries en 2013.
Deux éléments ont poussé Bombardier à sortir le projet du frigo ou il avait été mis en 2006.

L'intérêt de Lufthansa:
En signant une lettre d'intérêt pour l'achat de 60 exemplaires dont 30 en option, la compagnie allemande est le premier client. En 2006 Bombardier s'était retrouvé bredouille vu le manque d'intérêt des compagnies.
De plus, d'autres compagnies serait en discussion avec Bombardier.

Le GTF de P&WC est en test:
Deuxième obstacle évité, le GTF devait faire partie des atouts de la gamme CSeries et son développement ne permettait pas alors de dire s'il allait être prêt à temps. Il est maintenant en phase de test et Bombardier a bon espoir qu'il soit opérationnel à temps pour le CSeries.

Alors que Boeing et Airbus sont pris avec des programmes en cours jusqu'aux années 2010-2015 Bombardier pourrait, finalement, tirer profit de ce laps de temps pour grappiller un marché propriété des deux grands.