Les petits pas des dernières semaines n'ont donc pas conduit au 1er vol du Boeing 787 tant attendu.

Suite à des tests réalisés sur l'avion de test statique il est apparu que les coté de la carlingue devaient être renforcé.

Cela est du à une faute de conception de la jonction entre l'aile et le fuselage. Ce problême est localisé plus précisément entre les sections 11 et 12.

Le 1er vol est donc reporté à une date inconnue. Boeing doit d'abord évaluer les modifications à apporter.  Ensuite le constructeur devrait être en mesure de donner un délais plausible. Cela devrais prendre plusieurs semaines.

Ces dernières semaines Boeing avait connaissance de ce problême mais souhaitait trouver une solution temporaire plus facile à mettre en oeuvre. Cela n'a malheureusement pas été possible.

Plus d'informations en anglais sur chez Boeing et FlightBlogger