Moins de voyages

Crise oblige, les sociétés se serrent la ceinture. On limite les voyages d'affaires ou l'on ne vole plus dans la même classe tarifaire voire plus du tout. Fini la classe affaire, bonjour la classe économique. Et pour les employés abonnés à la classe eco ? On ne voyage plus.

Tout le secteur est touché avec des chutes allant chute de 10 à 15 % voire plus sur toute les marchés. Même Southwest Airlines, qui a ignoré toute les crises précédentes, est gravement touchée et a publié pour la première fois depuis plus de 30 ans son troisième trimestre en perte consécutif. Pourtant Southwest n'est pas réputé pour son service a bord, c'est une low-cost.

La faute au big 3

Outre la crise, une autre cause est à retenir. La venue des big 3 à Washington (Ford, GM et Chrysler) pour quémander l'aide du gouvermenent a déclenché une vague d'indignation dont se sont emparé les média et les députés. Il faut dire que venir chacun avec son propre Gulfstream n'était pas la meilleure idée.

Ainsi l'utilisation d'un jet d'affaire est presque systématiquement considérée comme un luxe. Landmark aviation qui a un FBO a Washington est d'autant affecté par cela. Leur activité a chuté de 25% depuis lors. Certains clients évitent désormais de se montrer a Washington de peur d'être remarqué par les médias.

La faute aux banques

Étonnant ? Oui j'ai bien dis au banques !

En effet la plupart de la flotte mondiale n'es pas achetée cash même si certains propriétaires pourraient se le permettre. Hors le banques ont fermé le robinet du crédit fin de l'an dernier au plus fort de la crise. Pas de crédits, pas de ventes.

A quand la reprise ?

Ces dernières semaines plusieurs sources ont indiquées quel la reprise pourrait arriver dès 2010. En effet les banques recommencent a prêtter, doucement mais surement. Cela laisse a penser qu'une fois que le marché américain aura quitté l'influance anti-jet actuelle il repartiera de plus belle mais pas avant 2010-2011.