Cela peut paraitre étonnant au premier abord. Une des plus grandes compagnies européennes décide d'investir dans un créneau totalement différent.

Il faut cependant relativiser l'information. Lufthansa ne va pas lancer une filiale dédiée mais continuer son Private Jets Service offert aux clients à haute contribution depuis quelques temps en collaboration avec Netjets.

Pourquoi prendre cette direction ?

Lufthansa Private JetsIl s'agit d'offrir une correspondance en jet privé aux vols long courriers de Lufthansa et de SWISS. Le but étant d'éviter de perdre des clients d'affaire au profit d'autres compagnies dont Netjets, Tag aviation ou Privatair. Ces clients exigeants sont aussi ceux qui offrent à la compagnie la marge bénéficiaire la plus importante. A l'inverse à l'autre bout des catégories de clients, le client Low Cost est un des plus difficilement rentables et demande une surveillance constante des coûts.

Cette même optique a amené la compagnie à proposer des vols transatlantiques Business Only opérés par des Boeing Business Jet et des Airbus A319 CJ du suisse Privatair.

Exit Netjets

Ce service fonctionnant très bien la compagnie allemande a décidé de se séparer de Netjets pas à pas. L'américain fut son allié pour les débuts mais reste aussi son conçurent sur ce marché fort lucratif.

Lufthansa à ainsi commandé pour 40 millions de dollar de jets (2 Citation XLS+ et 2 Citation CJ3) qui seront livrés en 2008 et 2009.

Et les autres ?

Si l'un des grands du marché s'y met il n'est pas étonnant de voir d'autres compagnie proposer ce type de service a leurs clients. Austrian propose depuis peu un service similaire également avec Netjet et pour des vols depuis l'aéroport de Vienne. D'autre part le groupe Virgin prévoit de lancer en Europe une compagnie utilisant des Very Light Jet d'Eclipse et il serait étonnant que les clients de Virgin Atlantic n'en profitent pas.