Panne de pilotes, telle est la crainte actuelle de la compagnie belge. Cette étant de fait était déjà depuis quelques temps un sujet de discussion sur un forum de pilotes belges. L'information a été relayé dans divers journaux aujourd'hui. Selon que l'on demande aux pilotes ou aux employeurs, la réponse est différentes. Les employeurs visent la fiscalité belge pour responsable, les pilotes eux critiquent les salaires bruts payés par les compagnies ainsi que les horaires et les trop fréquentes prestations du week-end.

Un autre problèmes soulevé est l'impression pour b.air que la direction ne sait pas ou elle va, néglige son personnel, ne tient pas les promesses. Dans le tas on sent aussi une lassitude de voler avec des AVRO alors que leurs collègues d'autres compagnies volent avec des Embraers Jets plus récents (E170-175-190) et ne parlons pas des longs courriers...