GateA1 Aéroblog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 31 juillet 2008

Bienvenue en Turquie

Vacance j'oublie tout, plus rien à faire du tout... (air connu).

Une famille anglaise comme les autres, peut être un peut plus tête en l'air a connu un début de vacance pas banal.
Alors en partance pour Lanzarote (Iles Canaries - Espagne) ils sont arrivés à Bodrum (Turquie).

Comment cela s'est-il passé ? D'après eux, ils ont reçu des cartes d'embarquements pour une vol pour Bodrum. Ils pensaient alors que Bodrum était l'aéroport de Lanzarote. Terrible erreur ! Ils se sont alors retrouvé à l'autre bout du continent. Les parents ne se sont rendu compte de la méprise qu'a l'arrivée à Bodrum en entendant: "Bienvenue en Turquie".

La famille, ne souhaitant pas passer ses vacances en Turquie comme un moment proposé par le voyagiste, est donc rentrée à Cardif par le vol retour.

First Choise, leur voyagiste, a proposé à la famille de partir enfin le lendemain de London Luton pour Lanzarote mais la famille à la aussi marqué son désaccord car ils perdaient alors deux jours de leur séjour de sept jours.

Finalement ils ont pu réaliser un échange standard avec une semaine à Ibiza ou l'aéroport est Ibiza. Au moins là il n'y aura pas de risque d'erreur.

mardi 8 juillet 2008

Ou est passé mon portable ?

Combien de personnes oublient leurs parapluies, sacoches ou rouge à lèvres... dans des lieux publics comme un aéroport ? Un moment d'égarement plus ou moins sanctionné suivant la valeur de l'objet perdu.

Parmi toute ces pertes d'objets, une d'entre peut être à haut risque: la perte d'un laptop ou PC portable. Non pas que la perte d'un rouge à lèvre n'est pas dramatique mais elle concerne pas toute la population.

Le laptop est l'outil de travail de l'homme d'affaire ou de l'employé en voyage professionnel. C'est un concentré d'informations plus ou moins sensibles qui permettent à son utilisateur d'être efficace dans son organisation, dans son travail ou dans les réponses qu'il donne à ses clients.

La perte d'un laptop peut donc avoir pour conséquence la perte d'informations confidentielles pour l'entreprise ce qui est souvent un risque bien plus important que le coût économique de la perte physique. Cela arrive aussi de temps en temps aux services secrets britanniques.

Le phénomène n'est pas rare et une récente étude du Ponemon Institute démontre que plus de 12.000 Laptop sont perdus chaque semaines, soit 600.000 par ans, rien que dans les aéroports américains.

Pour éviter de perdre ou de se faire voler votre précieux ami et/ou limiter les conséquences d'une perte ou d'un vol voici quelques précautions à prendre :

Noter le numéro de série
Il vous sera demandé lors de la déclaration de perte et permettra peut être de retrouver votre laptop. Conservez le dans un endroit différent que celui ou est logé votre laptop. Si votre laptop revient en réparation auprès du constructeur il sera alors identifié comme volé et bloqué chez le constructeur.

Réaliser des sauvegardes régulières des données stockées
Régulièrement avant et après un voyage habituez vous à sauver vos données sur un stockage fixe (ordinateur de bureau,disque dur externe, CD,...). Ne laissez jamais  des données sensibles exister en une seule copie trop longtemps.

Ne pas utiliser le sac d'origine du constructeur
En effet, la marque souvent affichée sur le sac et la forme attirent l'attention des voleurs éventuels. Trompez leur attention en utilisant un sac de voyage qui ne contient pas que le Laptop.

Verrouiller son PC
Ne laissez pas votre PC accessible à n'importe qui. Bloquez le cessions avec un mot de passe et habituez vous a bloquer votre PC si vous le laissez en veille ou si vous vous en éloigner même pour quelques secondes.

Il ne me reste qu'à vous dire: bon voyage !

mardi 17 juin 2008

Drôles d'imatriculations

Petit détail insignifiant sur la queue de l'appareil, l'immatriculation attire rarement l'attention des passagers. La plupart du temps elle n'a aucune signification. Pourtant, certaines méritent le coup d'oeuil.

En voici quelques unes:

Un Falcon 7X alcoolique

MyAviation.net:
F-WKSY!
Photographe © George N Dean

Un Cessna Cavaillon

Un avion pas propre

MyAviation.net:
D-IRTY
Photographe © Andreas Stoeckl

Un hélico qui se mare tout le temps

MyAviation.net:
F-HIHI
Photographe © Alexandre Février

Un Boeing 737 qui se mare tout autant

MyAviation.net:
HA-LOL
Photographe © Ferenc Kolos

Mon hélico ce héro

MyAviation.net:
F-HERO
Photographe © Bizjets

Si vous en connaissez d'autres dites le via la page contact.

mercredi 28 mai 2008

Les WC sont cassés

Vous rappelez-vous de vos années d'écolier ? Ces années ou il fallait éviter certains WC dans votre établissement scolaire car le fonctionnement de la chasse était d'une efficacité aléatoire ?

Et bien les astronautes de la station spatiale internationale (ISS) connaissent un problème tout similaire.

Il n'y a qu'un WC pour toute la station. Nos astronautes sont donc face a un problème crucial !

Le WC actuel est prévu pour 3 astronautes mais ils sont 6 actuellement et le mécanisme n'a pas supporté l'augmentation de la charge.

Pour pallier à cette augmentation de l'utilisation du lieux d'aisance un nouvel appareillage devrait être installé fin 2008.

Comment sortir de l'issue ? Actuellement, il semble que l'appareillage supportant 6 astronautes ne soit pas encore disponible. La navette Discovery est sur le départ et devrait, selon PointNiner, emporter l'équipement d'entrainement au sol (et oui, apparemment les astronautes s'entrainent aussi à faire... ça).

Cependant ce matériel, copie de celui de l'ISS, ne risque pas de pas de tenir bien longtemps. Les astronautes sont donc contraint d'utiliser des sacs spécialement prévu pour la cause comme leurs prédécesseurs du temps des capsules Apollo.

Espérons que les experts américains et Russes trouvent une solution plus adéquate face à cette situation.

Source: PointNiner

lundi 10 mars 2008

Controleurs toujours prioritaires

Ce sera probablement un des plus courts billets du blogue et certainement pas le plus sérieux loin de la.

L'histoire ce passe quelque part dans le ciel américain

Cessna: "Vero Beach Tower, Cessna XXXX récepteur de l'atterrissage, tout court."

Tower: (avec ce qui semblait être une droite du visage, même si elle ne pouvait pas avoir été): «Cessna XXXX, rester clair classe Delta, attendez une heure." (Nous n'avons pas été si occupé que, si j'ai été choqué.)

Cessna: "Euh, mais je suis votre remplaçant!"

Tower: (maintenant riant): "Oh! Cessna XXXX, le rapport de base gauche, la piste 4!"

Source: Avweb newsletter.

Traduction: Google

samedi 23 février 2008

Flute, on à raté la piste!

C'est à peut près ce qu'on du se dire les pilotes de "Go!", une compagnie régionale Hawaïenne, quand ils se sont rendu compte qu'il avaient dépassé leur destination. Rien de bien grave, ils ont fait demi-tour et se sont posés à Hilo Airport comme prévu.

Or la FAA qui s'inquiète. En effet, rater un aéroport n'est pas comme rater une sortie d'autoroute. Comment nos deux pilotes ont-il fait?

L'explication la plus probable, pour le moment, est l'assoupissement des pilotes. Les contrôleurs au sol ont ainsi essayé de les joindres pendent 25 minutes sans succès. Le pilote automatique à fait le reste mais ne peut pas tout réaliser lui même. Avant la procédure d'approche, il lui faut certaines indications pour continuer la descente. Ce geste, les pilotes du vol Go! 1002 ne l'on apparemment pas fait et l'avion a continué sont petit bonhomme de chemin!

Nos deux malheureux pilotes risquent maintenant soit un avertissement ou, plus grave, une suspension ou un retrait de licence.

Source: USA Today

- page 2 de 5 -